La Lithosophie ®

Nous pouvons définir la lithosophie ® comme une discipline d’expertise des attributs culturels et symboliques de la pierre et d’application de ces derniers dans l’accompagnement de vie courante des individus. Des vertus associées aux minéraux aux origines leur ayant donné vie, des croyances et héritages aux expériences empiriques modernes, la lithosophie étudie et répertorie les intégrations du minéral dans la culture humaine. Elle vise de plus à appliquer en toute sécurité, tant pour les accompagnés que pour les lithosophes, les méthodes ainsi développées au soutien des situations de difficultés humaines et à l’amélioration de la construction de vie dans une optique d’auto-détermination des individus.

 

La pierre à travers les âges

 

Depuis la nuit des temps, toutes les civilisations humaines furent fascinées par les minéraux, leurs couleurs et leur beauté. De nombreuses pierres furent utilisées comme ornement du pouvoir ou du divin. Le lapis-lazuli et la turquoise des égyptiens, ou encore le jade des incas, ne sont que quelques exemples de pierres utilisées pour honorer la création et les Dieux. D’autres furent très tôt considérées comme de puissants remèdes, comme les béryls bleus (aigue-marine), réputés pour leur capacité à apaiser les troubles de la vue depuis la Grèce antique.

Chaque peuple n’eut la plupart du temps que l’utilisation des pierres présentes sur son propre sol. Ce n’est que tardivement que les échanges commerciaux permirent au monde de connaître toutes les variétés de minéraux présents en ses entrailles. Au cours des années 70, le Nouvel Age et les volontés de trouver des méthodes naturelles de soutien des individus donnèrent lieu à une toute nouvelle approche des attributs des pierres. Elles furent dès lors expérimentées empiriquement comme source d’influence et d’interaction avec l’être humain. Aujourd’hui, les vertus attribuées aux minéraux couvrent une diversité de formes, d’applications et d’origines remarquables, et comprendre les évolutions culturelles ayant mené au résultat moderne relève d’une grande complexité. Ce cheminement reste toutefois essentiel afin de comprendre les fondements et démarches ayant conduit aux utilisations actuelles de la pierre.

Qu’est-ce que la Lithosophie ® ?

 

Issue des démarches de soutien de l’être humain par les pierres connues sous le nom de « Lithothérapie », la lithosophie se démarque toutefois de nombreuses approches de ce domaine par deux critères.

– Tout d’abord, cette discipline s’appuie sur le constat que les pierres utilisées dans une approche dite « énergéticienne » ne sont pas en mesure d’apporter au corps physique des éléments actifs qui viendraient agir sur l’organisme. Les interactions entre pierres et humain sont toutefois manifeste, et il est possible, avec la richesse d’expérience acquise par plusieurs décennies d’utilisation empirique, de construire un modèle de compréhension de ces dernières et d’anticiper le résultat que l’influence d’un minéral éveillera dans la vie d’un être. Cette maîtrise ne peut toutefois être acquise que grâce à un apprentissage théorique solide et une riche expérience personnelle du travail avec les pierres, ce qui constitue la facette d’expertise de la lithosophie. Un lithosophe est en effet en mesure d’étudier une situation humaine et de conseiller les pierres qui viendront apporter une inspiration propice au dépassement des difficultés rencontrées ou une amélioration du confort de vie dans les domaines que l’influence des pierres ne peut résoudre.

– La seconde facette de la lithosophie est quant à elle pratique. L’accompagnement humain par les pierres nous vient d’une démarche de retour aux sources ayant eu pour premier objectif de

trouver des solutions naturelles de remplacement de la médecine allopathique. S’il est possible d’extraire des éléments minéraux à partir de pierres et d’en réaliser des préparations d’oligothérapie ou d’homéopathie réservées au diagnostic et à la prescription médicales, l’approche énergéticienne de soutien par les pierres s’est totalement dissociée des modes d’action comme des objectifs de la médecine. Au fil de l’exploration de l’influence des pierres et de leur potentiel, il est devenu évident que le propre de cet outil n’est pas d’apporter une guérison du corps, mais bien une transformation de la sensation qu’éveillent en nous les souvenirs et situations vécues. La lithosophie se définit ainsi comme une discipline d’évolution des sensations et ressentis pesant sur notre vie quotidienne et pouvant pénaliser notre épanouissement, entraver des actes ou des prises de décision, ou encore altérer notre construction personnelle. Elle est un accompagnement de vie au sens le plus strict, permettant de soutenir et d’améliorer le cheminement de toute personne vers une réalisation personnelle dans la vie de tous les jours mais ne disposant ni des compétences ni des réponses pour apporter une guérison des maladies physiques ou mentales.

La pratique du Lithosophe ®

 

Comprendre le travail d’un lithosophe demande de repenser l’accompagnement humain en dehors des normes de la consultation médicale. Là où la pathologie implique l’identification et la compréhension d’un dysfonctionnement, l’accompagnement de vie quotidienne ne fait quant à lui face qu’à des choix de vie et des décisions personnelles. En ce sens, aucune réponse à une problématique de vie ne peut être systématisée, et malgré toutes les compétences du lithosophe lui permettant d’avoir une solution à apporter à chaque difficulté lui étant présentée, il ne lui est pas possible de définir quel sera le meilleur chemin de vie pour l’individu qu’il reçoit. Le rôle de l’accompagnateur n’est en aucun cas de définir quelle sera la voie la plus aisée à suivre ou les décisions les plus profitables. De telles pratiques risqueraient de priver l’accompagné de son pouvoir de décision et de la maîtrise de sa propre existence là où l’objectif même de l’accompagnement en lithosophie vise à l’inverse, à donner les clefs à chacun pour mener sa vie là où il le souhaite.

Le lithosophe intervient ainsi à deux moments clefs du cheminement personnel :

– Lorsqu’une introspection ou une observation de soi est nécessaire pour offrir à l’individu des outils qui augmentent la perception de nos ressentis. Il devient dès lors plus aisé d’identifier les vécus qui cohabitent en nous avant qu’ils ne deviennent handicapants.

– Lorsqu’une décision a été prise afin de favoriser une nouvelle perception des situations de vie courante et ainsi faciliter le développement de nouveaux comportements et de nouvelles aptitudes au quotidien.

Les accompagnements proposés lors de ces étapes d’intervention peuvent être du ressort de l’auto-soin, enseigné en ateliers ou en stages, ou prendre la forme d’un accompagnement individuel au cours duquel le lithosophe apporter les influences nécessaires grâce à la présence de pierres par simple apposition sur le corps et visualisation de méditations guidées. La pratique de la lithosophie ne nécessite aucun maniement du corps ni contact direct avec la peau. Elle n’implique aucune interaction d’éléments actifs avec l’organisme.